Alpine A310 Monté-Carlo 1975 Jean-Luc Thérier

Ma passion des autos anciennes et du sport auto

 
  • Accueil
  • > Ma passion des « Renault Sport »

Ma passion des « Renault Sport »

Cette page a été créé pour vous faire partager ma passion des voitures sportives et surtout les « Renault Sport ».

Depuis que j’ai pu subvenir à mes besoins tout seul, c’est-à-dire dès que j’ai commencé à travailler, c’était en 1996, je me suis tourné vers des autos sportives : c’est ainsi que j’ai commencé par une Renault Clio RSI. C’est comme le Canada Dry – vous vous souvenez – la RSI a le tempérament de la Clio 16S sans l’habillage.

Pub Canada Dry de 1975

Image de prévisualisation YouTube

Ma RSI était blanche avec jantes spécifiques, du bonheur, je me souviens même avoir attend le rupteur sur autoroute … drôle de sensations ! « Véritablement GTI dans l’âme, la Renault Clio RSI passe en effet inaperçu aux côté de ses grandes soeurs affichant plus clairement leur sportivité. Pourtant, si elle n’a pas le plumage, la Clio RSI possède bel et bien de véritables atouts pour les amateurs de petites bombinettes. »Clio-Rsi-2

Découvrez ces caractéristiques en cliquant ICI

Ensuite, assez vite je suis passé sur Renault Super 5 GT Turbo phase 2 bleue, elle en jetait celle-là. J’étais fou au volant de cette auto et assez fier je dois le dire. C’est d’ailleurs avec cette auto que j’ai eu mon premier et mon seul retrait de permis, et quand je suis passé à la barre où j’ai demandé clémence, le juge m’a dit : « un jeune qui peut se payer une telle auto peux payer une belle amende », 2 mois de retrait de permis et une belle somme à donner à l’Etat.

« Petite sportive armée d’un turbo, la Renault 5 GT turbo a tout d’une élève modèle en 1985. Mais pas facile de déloger la Peugeot 205 GTI de son piédestal au hit parade des ventes. Pourtant, la « GTT » avec son rapport prix/performances remarquable va se faire une place dans le coeur des sportifs. Aujourd’hui encore, le débat reste vif dans les milieux autorisés… »

Des GTT, j’en ai eu 4 : deux phases 1, 1 phase 2 et une Alain Oreille ou une AO pour les connaisseurs. Les voici.

Je me suis fait de belles sensations au volant de ces petits bolides, et ce coup dans le c.. au déclenchement du turbo … un vrai bonheur.

Le guide de la GTT : cliquez ICI

Entre deux et il n’y a pas encore très longtemps, ce sont les Clio qui sont revenues entre mes mains un peu plus averties : c’est à ce moment que j’ai commencé à rouler en Série Limitée. C’est ainsi que successivement j’ai roulé en Clio 2 RS Jean Ragnotti et en Clio 3 RS R27 F1 Team. Deux autos différentes même si elles ont les mêmes origines.

4La Ragnotti a eu l’honneur de paraître dans le Hors Série de Juillet 2011 du magazine Km/H, toute une demi-journée de photos. Par contre, j’ai usé beaucoup de pneus sur cette auto tellement le carrossage était important, un peu à la Gordini !

clio_ragnotti« Avec cette nouvelle version, Renault Sport fait mieux que redonner du caractère à la Clio 2.0 16V. C’est un ménage en profondeur avec au programme un régime minceur et un châssis modifié. La RS Jean Ragnotti de route servira de base à l’homologation de sa déclinaison groupe N. Grâce à cela, les adeptes de la conduite sportive vont pouvoir s’offrir un joli joujou. Une vraie petite sportive comme nous aimerions en voir plus souvent dans la catégorie, mais malheureusement prévue en série très limitée… »

La R27 est une terrible machine … « Fort du succès rencontré avec les Mégane RS F1 Team, qui sont des séries spéciales, Renault poursuit le déploiement de sa gamme « RS » sur la Clio avec une F1 Team R27. Son but ? Fêter dignement avec la Clio le double titre de champion du monde de F1 2005 et 2006, mais aussi faire évoluer en détail la Clio RS. Une bonne idée avec un look particulièrement attractif mais dont la mécanique demeure inchangée. Des lors, seuls les vrais amateurs de Renault sportives ou les amateurs de sorties circuits pourront y trouver leur compte… »

Caractéristiques de la Ragnotti : cliquez ICI, et de la R27 F1 Team : cliquez ICI

Rien que pour les yeux :

Image de prévisualisation YouTube

J’ai dérivé un peu ensuite mais ce sont des autos françaises avec mécanique Renault, et elles sont exceptionnelles de part leur histoire et leur rareté : je veux parler de la marque Venturi. J’ai eu cette chance de rouler à bord d’une MVS 221 Cup, moteur PRV V6 Turbo et une Transcup SDP 111, moteur 4 cylindres de la R21 2 litres Turbo. Je vous encourage à découvrir le monde des Venturi en surfant sur le site du Club Venturi ou le site communautaire des passionnés de la marque.

La transcup, je l’ai acheté sur photos dans le sud de la France et l’ai découverte une fois descendue du plateau du transporteur que j’avais mandatée pour me la remonter. Il y avait un peu de boulot mais elle roulait bien et j’ai pu participer aux 30 ans de la marque lors des Classic Days 2014 en compagnie de mon meilleur ami, Jacques-Olivier. C’était une sacrée sortie, et JO a même ramené une lithographie que l’on a réussi à caser juste derrière les sièges. Et rouler cheveux au vent avec cette auto mythique a été des moments magnifiques et magiques. Et que dire de la 400 GT, allez jeter un oeil sur le net elle en vaux vraiment la peine. Je reviendrais à cette marque un jour je pense …

Les caractéristiques de la 221 Cup : cliquez ICI

Reportage M6 sur Venturi (ça ne nous rajeuni pas !) :

Image de prévisualisation YouTube

Dans cette continuité des voitures anciennes ou youngtimers à caractère sportif, sont passés entre mes mains une Renault 17 TS Découvrable phase 2, deux Renault Alpine V6 Turbo dont une avec le kit Le Mans et une vrai Renault Alpine V6 Turbo Le Mans, que j’ai revu dernièrement lors du rallye du Val d’Iton de 2016.

La R17 TS a été ma première auto de collection, et une complicité de 16 ans. Elle a fait le tour de la Tunisie en 2006 – http://alpinea310montecarlo1975jeanluctherier.unblog.fr/rassemblements-circuits-touristiques/rallye-raid-africa-gazoline-2006/ – et j’ai parcouru des milliers de kilomètres sans aucune difficulté. C’est un coupé français qui mérite une attention particulière.

05293216-photo-serie-limitee-renault-megane-rs-red-bull-rb7Après un passage chez Audi, avec une A3 1,8 Turbo, une S3, deux TT Mk1 et une TTS Mk2, engin sublime avec des performances extraordinaires, je reviens avec une Renault Mégane 3 RS RB7 Redbull.

« Dans la même dynamique que la Formule 1 qui vise à réduire son empreinte sur l’environnement, nous avons souhaité concilier le plaisir de pilotage et les performances sportives de Mégane R.S. avec un meilleur respect de l’environnement », indique Irénée Berry – chef de produit Mégane Renault Sport. « L’introduction du Stop and Start sur notre moteur à l’occasion de la série limitée Mégane R.S. Red Bull Racing RB7 en est la parfaite application ! »

20170209_084944Les caractéristiques : cliquez ICI

Le Team Redbull :

Image de prévisualisation YouTube

 

 

 

 

 

 

 

 

Et voilà, ça me reprend … j’ai à nouveau pris possession d’une GTT de 1987 en configuration F2000, avec arceau, gros freins, gros cardans : une bonne révision moteur, quelques stickers pour la finir et une mise en conformité administrative pour avoir une carte grise à jour et le tour sera joué pour la remettre sur la route.

3b0277ce7787b9d06c285701ec48a7b202b392b8

Dans :
Par alpinea310montecarlo1975jeanluctherier
Le 4 février 2017
A 18 h 38 min
Commentaires : 0
 

Répondre

 
 

Lesjoyeuxbourdons |
LED Lights Hub unblog |
Ayouchef1 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Landroverweb
| Geolocalisationmaroc
| obd obd2 obd