Alpine A310 Monté-Carlo 1975 Jean-Luc Thérier

Ma passion des autos anciennes et du sport auto

 

Alpine A310 VG

10 juin 2023

20230610_133602Une page se tourne, l’A310 en configuration Monté Carlo n’était plus adaptée à mon utilisation plus rallye de régularité ou sortie au road-book. Aussi, une nouvelle 4 cylindres est arrivée dans la famille ce samedi 10 juin 2023. Nous sommes allés la chercher dans le 84, Vaucluse, où son propriétaire Jean-Philippe l’utilisait pour des rallyes de régularité.

L’Alpine est du 06/05/1976, c’est une VG, mais avec deux carburateurs Weber 45. Le moteur a été refait en mars 2012 et a 15000 kms au moment de l’achat. Les trains roulants, freins, durites, émetteurs, récepteurs sont neufs. La boite est en très bon état ainsi que le châssis. Elle dispose d’un échappement 4 en 1 et d’une vitre arrière.
Les pneus, rotules, silent blocs, biellettes ont été changés récemment, et le pare-brise est neuf. La sellerie est comme neuve, refaite récemment en cuir noir.

18 juin 2023

Aujourd’hui, une matinée de travail sur la VG avec mon fiston :

  • Dépose des deux Cibié Oscar+ de la rampe avant, car je trouve cela un peu disgracieux,
  • Dépose des sièges baquets, et remontage des sièges d’origine : la montée et descente est plus aisée maintenant !

Et après, petit tour, histoire de se faire plaisir.

08 juillet 2023

Un week-end plaisir à travailler sur l’Alpine :

  • Dépose des gros feux anti-brouillard,
  • Dépose de la rampe de maintien des phares supplémentaires,
  • J’en profite pour remettre la grille avant à son emplacement d’origine,
  • Dépose du trip et remise en place de la boîte à gants.

Elle est carrément à mon goût maintenant, et direction les hauteurs de Mende pour prendre quelques photos.

24 septembre 2023

Après une sortie en Ardèche samedi dernier, quelques petites choses à faire pour parfaire cette auto. Le temps de recevoir les pièces, je prends une petite matinée de ce dimanche pour faire quelques bricoles :

  • Le cache emplacement de l’auto radio ne me plaisait pas, j’ai donc acheté celui de l’Amicale A310 4C, une petite plaque estampillé A310, que je mets en lieu et place de l’ancien
  • Lors du dernier rallye (si vous lisez mon résumé), vous découvrirez qu’il y a une fuite au niveau du cache culbuteurs, rien de grave mais ce n’est pas plaisant. En appelant l’ancien propriétaire il me confirme que cette fuite vient des visses de serrage du carter qui ne sont pas suffisamment « étanches », et effectivement il y a juste une rondelle de cuivre. J’installe donc des rondelles en caoutchouc du bon diamètre, en espérant que cela convienne.
  • J’avais aussi détecté que le reflux d’huile provenant de ce carter allait directement par terre, ce qui n’est pas très écolo, vous en conviendrez, efficace mais pas écolo. Et en plus j’aime assez l’idée de mettre un vieux bidon comme avant. Aussi, je trouve dans mon barda un bidon de liquide de frein Yacco, et hop ni une ni deux, je le fixe sur l’arrière droit du compartiment moteur, y enfile le tuyau de reflux et le tour est joué, à voir dans le temps mais ça fait sympa !!
  • J’avais également prévu de changer le faisceau d’allumage, et après réflexion, tant que ça fonctionne, pourquoi le changer…le nouveau tout neuve tout rouge sera stocké en attente…
  • Je répare l’embout de la jauge à huile en ajoutant un caoutchouc d’étanchéité avec un feutre
  • Je reviens ensuite à l’intérieur de l’auto pour enlever les haut-parleurs : plus d’auto-radio donc plus besoin et ce n’est pas vraiment esthétique. J’en démonte un pour voir comment c’est fait dans la contre porte, et une fois enlevé c’est un trou de 12cm de diamètre que je découvre en plus de repérer que le haut-parleur n’était pas branché, mais qu’en plus il est hs… Mon idée est de faire un petit vide poche, aussi je contacte le partenaire de l’Amicale qui fait des pièces en 3D et on imagine ensemble une solution : à suivre

15 novembre 2023

Le week-end dernier, je suis allé faire un tour avec l’A310 histoire de lui dégourdir les pneus et de voir si tout va bien. Toujours un plaisir de conduire ce genre de voiture, et après une quinzaine de kilomètres, je la rentre dans mon sous-sol et fais les contrôle d’usage. Je m’aperçois qu’il y a toujours une fuite au niveau du cache culbuteurs, mais plus légère qu’au début, et je vois nettement que la fuite vient des puits de bougies. Ce mercredi, je me décide de bricoler un peu et de rajouter des rondelles sur les vis de serrage du cache culbuteurs afin de mieux serrer et tenter ainsi de mieux effectuer l’étanchéité des puits de bougies. Sur les conseils d’un amicaliste, je vérifie aussi que le reniflard ne soit pas bouché.

Et là, je m’aperçois qu’un des fils de bougies va bientôt se couper, et en y touchant…ben ça a cassé !. Une bonne raison de changer le faisceau d’allumage, d’autant que j’en ai un de rechange. Je commence et je n’ai pas pu aller au bout car ma clef pour démonter les bougies est restée dans ma trousse à outils qui se trouve elle dans le coffre avant de ma R8, qui se trouve elle dans mon garage en centre ville. Vous avez suivi ? bref, il me faut aller chercher cette trousse à outils et je ferais le reste plus tard !

 18 novembre 2023

Ce  matin, ayant récupéré ma trousse à outils, je me mets sur l’Alpine. Je pense avoir trouvé l’origine de la légère fuite puisqu’en enlevant le cache culbuteurs, je découvre une superposition de joints sur les puits de bougies, ce qui – vous le conviendrait – n’est pas optimum pour assurer l’étanchéité. Heureusement, j’avais d’avance des joints plus épais, et en remontant le cache culbuteurs, ça semble faire étanchéité, à suivre…

C’est ensuite le moment de changer les bougies et de nettoyer les puits de bougies qui doivent être un peu huileux. J’attaque le puits n° 4, ma clef passe tout juste mais j’arrive à extraire la bougie, qui est effectivement pleine d’huile, ainsi que le puits par ailleurs. J’attaque le puits n° 3, et là, la clef ne rentre pas, et c’est pareil sur les 1 et 2. Je suis donc à nouveau en arrêt, car il va falloir que j’achète un tube plus fin. J’ai profité d’une petite escapade à Rodez pour en acheter une, j’espère que ça va aller.

19 novembre 2023

Allez, je termine, et tout va pour le mieux avec les bons outils ! donc :

  • Cache culbuteurs remis en place avec de nouveaux joints de puits de bougies,
  • Nettoyage des puits de bougies et des bougies (je les changerais plus tard car je n’en ai pas d’avance),
  • Changement du faisceau d’allumage,

Et petit tour de clef : l’Alpine démarre au quart de tour, reste à l’essayer pour voir si l’étanchéité est bonne. Et voilà, je viens de faire une quinzaine de kilomètres, j’ai parcouru la « montée Jalabert », histoire de faire monter le moteur dans les tours, et contrôle : plus aucune fuite au niveau du cache culbuteurs…yes.

09 décembre 2023

Ça y est, je me suis lancé dans des travaux que je n’ai pas du tout l’habitude de faire et qui me stresse un peu : démontage du tableau de bord pour rebrancher le câble du compteur kilométrique et changer quelques ampoules.

Après avoir enlevé la casquette du tableau de bord, j’enlève le volant puis le cache colonne de direction, jusque là rien de très compliqué. Arrive donc le moment d’enlever le tableau de bord avec les manos pour voir derrière. Finalement, il y a assez de place pour passer les mains et effectivement le câble n’est pas vissé correctement, je l’enlève et le positionne à nouveau pour le visser correctement. Puis, je change  ampoules, et merci à la vieille boîte d’ampoules qui traine dans mes pièces car j’ai pu y trouver une toute petite ampoule à baïonnette.

Après tout ça, je referme le tout en respectant les étapes une par une, et c’est l’heure de l’essai. Côté tableau de bord, j’ai maintenant de la lumière dans mes compteurs, et tout fonctionne (essuie-glace, phare …etc…). Par contre l’aiguille km/h ne monte pas et les kilomètres ne défilent pas. Donc il va falloir que j’aille voir du côté du renvoi d’angle côté boîte de vitesse, en espérant aussi que le câble qui a été installé, soit le bon !…donc à suivre.

04 février 2024

Après un petit hivernage sous bâche, je profite d’un dimanche ensoleillé pour sortir l’alpine qui démarre sans problème, et j’en profite pour changer les bougies.

25 février 2024

En vue du prochain rallye en Ardèche samedi prochain, je ramène l’A310 au sous-sol  pour effectuer les petites révisions d’usage et pour installer les vides-poches en lieu et place des hauts-parleurs. Ils ont été fabriqués sur mesure par Ludevic GUESDON de Etoile Service 3D, excellent travail sur imprimante 3D.

10 mars 2024

Après mes péripéties sur la Ronde des Châtaignes (voir résumé dans l’onglet « année 2024« ), je suis retourné à Saint Sauveur de Montagut au fin fond de l’Ardèche pour la ramener. Parti vendredi 14h, revenu samedi 15h…pour 300 kms aller/retour. Eh oui, je suis tombé en plein cœur d’une tempête de neige avec le plateau au cul de la 308 ! et j’ai du m’arrêter faute de pouvoir gravir un col. Nuit passée à l‘hôtel Beauséjour à Le Béage, super accueil, le patron n’hésitant pas à me prêter son 4×4 pour que je puisse extraire mon plateau que j’avais planté au beau milieu de 50cm de neige. Je ne vous parle pas du dîner, excellent, copieux. Une bonne adresse, je vous la conseille.

Le lendemain, je reprends la route pour une arrivée à 11h30 au garage qui avait stocké l’Alpine. Pour qu’elle redémarre, une nouvelle bobine a été installée provisoirement avec des fils de bougies corrects, car il semble que ceux que j’ai mis ne sont pas d’une très bonne qualité. Bref, ça me permet de la mettre sur le plateau et je verrais tout cela tranquillement à la maison. Mais il va me falloir acheter une nouvelle bobine, des fils de bougies, des bougies pour remettre tout ça correctement et comprendre pourquoi elle ratatouille. A suivre…

16 mars 2024

Ayant une bobine d’allumage neuve, mais étant toujours en attente du faisceau d’allumage neuf, que Arnaud Ventoux Pièces doit m’envoyer en échange du précédent défectueux (merci à eux pour cette prise en charge), je descends tout de même au sous-sol pour changer la bobine. Il n’y a pas beaucoup de place, mais c’est bon, tout a été remis à sa place. Comme je ne suis pas électricien pour un sou !!, je prends bien le temps de remettre les fils au bon endroit et sur la bonne polarité surtout !! Après un coup de clef, l’Alpine démarre. Je n’insiste pas trop car je voudrais mettre le nouveau faisceau d’allumage avant d’aller faire un tour de contrôle. A suivre…

Je continue les petites bricoles et mets de la pâte à joint pour faire l’étanchéité du puits de jauge à huile. On verra l’efficacité.

17 mars 2024

Je prends le temps de me remettre sur l’Alpine car je n’ai plus de lumière au tableau de bord depuis le week-end du rallye en Ardèche. Un faux contact probablement, car je l’ai eu au départ en allumant les phares, puis plus rien, puis par moment et de façon très épisodique retour de la lumière, et finalement plus rien. Ça n’empêche pas de rouler, mais vous conviendrez que c’est quand même mieux notamment pour contrôler les différents manos. Donc, je me décide aujourd’hui d’enlever le cache colonne de direction, qui nécessite d’enlever le volant. Puis méthodiquement, je vérifie toutes les connexions. Et miracle, la lumière revient. Je prends soin de bien tout rentrer sous le tableau de bord avant de remettre le cache colonne de direction. Une chose de plus de faite ! reste à recevoir le nouveau faisceau d’allumage.

30 mars 2024

Ayant reçu toutes les pièces, j’installe le nouveau faisceau d’allumage. Vous allez me dire, ça c’est facile, ben oui c’est facile, mais je prends soin de ne pas trop enfoncer les tubes. Je n’ai pas changé les bougies, elles sont pratiquement neuves.

Je m’occupe ensuite de la fuite d’huile au niveau du tube de la jauge à huile. Et sur les conseils d’amicalistes, je nettoie le tout et colle le tube à la Loctite 638. Je change également la jauge à huile, car j’ai pu en acheter une d’occasion mais en très bon état et donc le bout fait étanchéité. J’en profite également pour mettre un peu de Loctite 638 sur deux vis de serrage du carter, car je vois également que de l’huile passe par là. Je remets en service le second reniflard du cache culbuteur (qui avait été neutralisé) pour offrir encore plus de respiration au moteur.

Ensuite, essai sur route…et le moteur a retrouvé sa puissance, c’était donc bien l’allumage qui avait flanché.

14 juin 2024

Des après-midis comme je les aime : à bricoler sur mes bagnoles, comme on dit… Après un coup de fil de Gilbert avant-hier soir pour me dire qu’il était dispo cet après-midi, ni une ni deux je pose une demi-journée, et je prends la route pour aller le rejoindre chez lui, enfin dans son garage plutôt pour installer l’A310 sur son pont. Car sans pont, mission quasi impossible d’accéder au renvoi d’angle et au câble du compteur pour vérifier le fonctionnement du compteur kilométrique.

Après avoir voulu extraire le câble du renvoi d’angle sans enlever le renvoi d’angle, vous me suivez !?!, sans succès, nous décidons d’enlever le renvoi d’angle. Et hop, ensuite, beaucoup plus facile d’enlever le câble du renvoi. Et surprise, l’embout du câble nous reste dans la main, donc verdict : câble HS. Ceci explique donc que le compteur ne fonctionne pas…j’ai enfin trouvé la raison, mais c’est moins réjouissant car maintenant il va me falloir commander le câble et caler une journée de démontage et remontage.

On remet donc tout en place, et j’en profite ensuite pour faire la vidange et remplacer l’huile noire mais sans limaille, ce qui est plutôt rassurant, par de l’huile minérale 20W50 toute neuve. Changement du filtre à huile également. Et hop, il est déjà 17h00, et l’heure de reprendre la route. Toujours un plaisir de rouler en Alpine sur les routes cévenoles.

 

Dans :
Par alpinea310montecarlo1975jeanluctherier
Le 6 juin 2023
A 18 h 23 min
Commentaires : 0
 

Répondre

 
 

Lesjoyeuxbourdons |
LED Lights Hub unblog |
Ayouchef1 |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Landroverweb
| Geolocalisationmaroc
| obd obd2 obd