Alpine A310 Monté-Carlo 1975 Jean-Luc Thérier

Ma passion des autos anciennes et du sport auto

 

5ème rallye du Val d’Iton – 17 et 18 mars 2018

plaque 2018Et voilà c’est parti de plus belle après notre 1ère Spirit Road de décembre 2017.

C’est un tout nouveau territoire que nous allons explorer sur cette 5ème édition puisque nous quittons le Sud de l’Eure pour aller sur Evreux et ses environs. Ça veut dire aussi, de nouveaux tracés et de nouvelles découvertes ou pépites. Vous aurez par exemple l’occasion de passer devant un portail sur – ou dans – lequel un logo d’une marque très connu a été incorporé, c’est dire la passion qui anime le ou la propriétaire des lieux !. Mais ce n’est pas tout, il y aura bien d’autres découvertes …

En recevant une inscription, j’ai eu le bonheur de découvrir le dessin de Constantin – 4 ans – qui illustre le rallye, avec voiture et camion d’assistance, je vous le présenterais lors de notre week-end. L’esprit familial est important pour moi, merci Constantin.

Le 5 mars 2018

Ça y est … toutes les reco sont faites, les road-books réalisés en kms et miles – nouveauté pour cette année. 71 véhicules des années 60 à aujourd’hui, le plateau sera éclectique pour le bonheur de tous.

Le 17 et 18 mars 2018

Tout commence le vendredi soir quand je vais accueillir quelques concurrents le vendredi soir, notamment nos amis belges, Etienne et ses amis. J’en profite pour faire quelques contrôles et donner le « package concurrent », ce qui soulagera un tout petit peu l’accueil du lendemain. Etienne en profite donc pour faire le parcours d’étalonnage, il veut être au top pour le week-end. Il part, ça c’est sur … reviens deux minutes après, repart, reviens deux minutes après, repart (je crois) et reviens de suite. Il m’interpelle en me disant que le road-book n’est pas bon car il tombe dans une impasse. La notion d’impasse ne doit pas être la même en Belgique qu’en France car ici, si on n’a pas à y aller on continue sur l’axe principal ! … et au final, Etienne n’a pas vu le panneau « voie sans issue » … ouf je suis rassuré, mais suis inquiet pour lui pour le week-end. Allez, je me moque un peu, mais c’est une vrai anecdote et pas une blague belge !, et c’est en franche amitié. Il est reparti et tout c’est bien passé !

IMG_2573Un week-end froid mais sec. 70 équipages au départ avec un plateau très éclectique mais très agréable à voir. Une petite mention spéciale pour la Jaguar SKSS magnifique. Arrivée de toute l’équipe à 7h du matin samedi et après un petit-déjeuner ensemble, c’est le début du rush. Cette 5ème édition reste un défi pour nous puisque nous changeons complètement de territoire et le nombre de participants important nous demande une certaine rigueur d’organisation. Paris tenu, puisque toutes les étapes se sont enchainées avec le timing prévu.

20180317_105130Une fois les vérifications terminées, le briefing a permis de donner l’ensemble des consignes. Et c’est déjà l’heure du départ de l’étape n° 1 : 84,070km, 1h44mn58s, avec une moyenne de 48,5km/h. Les concurrents novices ou débutants découvrent les joies de cette discipline et c’est déjà un balai de jardinage. Je vous rassure tout le monde est bien revenu pour le déjeuner du midi ! Mais l’entêtement – ou l’esprit de compétition – est toujours plus fort, et nous emmène parfois, voir toujours, à persévérer, à essayer de comprendre, à trouver notre erreur et à recommencer, recommencer, recommencer encore et toujours jusqu’à … jusqu’à ce que notre ventre nous rappelle qu’il faut revenir !

Sur cette étape, un seul piège, et la plupart sont tombés dedans n’ayant pas pris le temps de lire la consigne de la première case du road-book … boom … 300 points de pénalités dans la vue, c’est beaucoup sachant que les pénalités sont multipliées par le coef établi par l’année de la voiture. Vous n’avez pas compris, je vous explique : pour une voiture dont la mise en circulation est de 1975, le coef sera de 1,75. Bref ça peut vite monter. Et même les plus aguerris sont tombés dans le piège !

Entre l’étape 1 et 2, c’est le balai des autos sur le parking de l’hôtel qui arrivent et repartent. Décidément je pense « balai » aujourd’hui, est-ce parce que le ménage n’a pas été fait à la maison ou c’est le côté « classic » de ma personnalité qui remonte … je vous laisse seul juge (pour ceux qui n’ont pas compris l’allusion : classic, danse classique, balai … vous y êtes ?). J’ai trouvé cette pépite :

Image de prévisualisation YouTube

Nostalgie quand tu nous tiens ! Revenons à notre rallye, départ de l’étape 2 à 13h : 64,580kms, 1h21mn55s et 47,3km/h. Mais pas pour tout le monde car l’étape 1 a été éprouvante pour les quelques autos du club Triumph, les équipages ayant préféré se restaurer tranquillement, peut-être aussi prendre un moment pour analyser leur déboire du matin. Mais c’est aussi ça l’esprit de notre rallye, pas de pression (sauf pour la bière … d’ailleurs merci à Etienne et son équipe pour le petit cadeau d’amitié !), chacun fait comme il le souhaite, ça ne doit pas être une contrainte mais un plaisir, ils sont tous repartis pour la 3ème étape.

20180318_082214Rien de spécial sur cette étape sinon des travaux de jardinage, ça devient une habitude pour certains … mais c’est le jeu, trop facile ça va pas, ce n’est pas rigolo et il faut bien que l’on ai des choses à raconter ! Côté organisateur, nous sommes soulagés, car les autos passent aux différents contrôles … enfin pour la majorité des concurrents !, ce qui veut dire que le road-book est correct, et ça, c’est forcément très important. Que les concurrents se plantent (encore une référence au jardinage, vous aurez compris), c’est tout à leur honneur … mais que ce soit une erreur de road-book, c’est impardonnable.

Sur cette étape, j’ai voulu faire plaisir à un ami concurrent et qui prend beaucoup de plaisir sur nos rallyes : Frédéric D., en faisant passer tout le monde devant chez lui et en plus avec obligation de s’arrêter pour poinçonner (sinon 50 points de pénalités). Il aura pu ainsi embrasser sa femme qui l’attendait pour prendre des photos. De nombreux concurrents ont du être perturbés par sa femme parce qu’ils en ont oublié de poinçonner, ou est-ce simplement qu’ils n’ont pas fait attention ?!? Bises à toi Sophie.

Les autos rejoignent le parc, les anecdotes commencent à pleuvoir chacun apportant sa pierre à l’édifice, c’est cool, et tout le monde a le sourire sur le visage, belle récompense pour nous les organisateurs.

received_10156369537029924Petite pause de quelques minutes avant de repartir, c’est aussi l’heure du club Triumph de repartir. Top départ à 15h pour 69,200kms, 1h30mn39s et 45,8km/h. Tout se passe bien sur la première moitié de cette étape quand Jérémy – un fidèle de nos organisations – m’appelle et me demande s’il passe ou non le panneau « barré pour inondation ». Confiant je lui indique que c’est juste un gué pas très profond, mais ça, c’était avant … avant qu’il me dise qu’après quelques mètres dans l’eau il ne voit plus la route et qu’il y a un torrent devant lui ! « Alors arrête je lui dit » et je prends la décision de bloquer l’étape à ce niveau. Sage décision, d’autant que le lendemain, un des concurrents qui habite à proximité m’indique que la route n’est toujours pas ré-ouverte. Dans ce cas, plutôt que d’annuler toute l’étape, je prends les relevés de passage effectués pour le calcul des pénalités, ce qui maintient l’égalité de traitement pour l’ensemble des concurrents, mais sécurité avant tout.

Et au vue de cette photo, la prudence était de rigueur, merci mille fois à Jérémy.

20180317_085040C’est ainsi, que toutes les autos rentrent beaucoup plus tôt que prévu, mais cette longue pause aura été bénéfique pour tous et ce fut le moment de bien se réchauffer au bar de l’hôtel, enfin pour les « Hommes » car les mécaniques – elles – sont restées au froid.

Le ciel est tombé bien bas, et il commence à neiger, la nuit va commencer plus tôt. Les tontons flingueurs me demandent à partir en premier car la tracbar n’a pas beaucoup d’éclairage (c’est du 6 volts) et l’essuie-glace se commande à la main je crois … ils seront donc les premiers à s’élancer sur cette dernière étape du samedi pour 94,920kms, 2h02mn12s pour une moyenne de 46,6km/h.

Tout nickel du point de vue du parcours et des contrôles de passage. Toutes les autos rentrent paisiblement au parc, le parcours a été propice au jardinage, la neige n’a en rien perturbé l’évolution des autos, il est maintenant l’heure de se restaurer au chaud entre passionnés. La journée a été éprouvante pour certains, et la soirée se termine vers 23h30.

20180317_110744Il est 6h, levée de la maison entière car rallye familial veut dire que toute la famille participe et c’est les deux seuls jours où mon petit dernier (5 ans et demi) arrive à s’habiller tout seul et être prêt avant tous les autres … je ne peux tout de même pas lui dire qu’il y a un rallye tous les jours !… Ma première fille se voit embarquer par mon beau père sans lui laisser le temps d’ouvrir les yeux, elle sera sur un contrôle de passage. Et ma petite dernière est toute ravie, forte de son interprétation a capella de la chanson « Et si t-était là » de Louane la veille au soir devant toute la salle, elle a reçu un tonner d’applaudissement. Fier le papa ! Arrivé à l’hôtel à 7h, je prends le petit-déjeuner avec les concurrents et affiche les résultats de la veille, histoire de pimenter un peu la bagarre du dimanche matin.

C’est à 8h qu’est lancé le départ de la 5ème et dernière étape de ce rallye pour 159,560kms, 3h21mn25s pour 47,30km/h. Tous les contrôles se passent bien, très peu de retard des concurrents sauf un, que je ne nommerais pas car il se reconnaîtra, que je contacte 20mn après le départ car il a passé le point d’arrivée en sens inverse … et ça, ce n’est vraiment pas normal. Je l’appelle donc et il me rassure en m’indiquant s’être complètement planté ! Cette étape aura bouleversée les résultats et beaucoup auront zappés le poinçon qui a été positionné dans les tous premiers kilomètres de l’étape. D’autres équipages, et ils se reconnaîtrons, ont subi les revers de l’erreur de navigation puisqu’ils se sont engagés trop tôt dans une route à droite et sont tombés dans un chemin en pente et en virage avec tout en bas une belle flaque d’eau : conséquence, une remontée du chemin en marche arrière de prêt de 900m et 20 minutes de perdues. Avis aux amateurs !

La remise des résultats a également provoqué l’étonnement et n’ayons pas peur des mots l’émerveillement des concurrents par la présence de la troupe de danse de Valérie Péguet qui nous a fait un show des sixties dantesque, en voici une petite partie :

Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube

JE REMERCIE VIVEMENT TOUS MES AMIS BENEVOLES DONT CERTAINS ME SUIVENT  DEPUIS LE DEBUT : Sophie, Arthur, David, Jean-Michel, Daniel, Guy, Jean-Pierre, Christophe, Thierry, Arlette, Jacques, Marco, Jean-Louis, Nadir, Mickaël, Patrick et sa femme, ainsi que Gérard, mon beau papa qui prépare les parcours avec moi, mes enfants qui participent activement le jour même à l’organisation et ma chérie qui sur ce week-end s’est bien pelée.

Merci à Constantin pour ton dessin :

20180319_205720

Merci également à M. Rénier le directeur de l’hôtel restaurant, son épouse et toute son équipe pour la qualité de leur prestation.

Les résultats

fichier pdf Classement Etape 1 Rallye 2018 fichier pdf Classement Etape 2 Rallye 2018 fichier pdf Classement Etape 3 Rallye 2018 fichier pdf Classement Etape 4 Rallye 2018 fichier pdf Classement Etape 5 Rallye 2018 fichier pdf Classement Général Rallye 2018

Compte-rendu de l’équipage n° 25, nos belges préférés ! : fichier pdf Compte-rendu Val Iton 2018

Album photos : cliquez ICI

Photos de Spike Photographie : cliquez ICI

Vidéo réalisée par Maxime Humbert (merci) :

Image de prévisualisation YouTube

 

Dans :
Par alpinea310montecarlo1975jeanluctherier
Le 8 décembre 2017
A 17 h 59 min
Commentaires : 9
 

9 Commentaires

  1.  
    gueroult nicolas
    gueroult nicolas écrit:

    Merci encore à vous pour ce superbe week end de rallye,et pour cette organisation tres pro.
    sportivement corinne,nicolas.A bientôt.

  2.  
    Jean-Louis
    Jean-Louis écrit:

    Merci pour ces superbes photos et vidéos « mariant » Sport , Emotion , Surprises et Joies !! et le plaisir d’être ensemble ; Vivement la suite …………..

  3.  
    Philippe
    Philippe écrit:

    Salut Frédéric
    Super rallye , pour nôtre 4 em participations au Val d’Iton c’était le mieux , ton rallye est devenu un incontournable de la saison des rallyes de régularité , et pour conclure « Les Itonnette » … Bravo .Le Val d’Iton est déjà au calendrier de l’année prochaine .
    Philippe et Zabeth

  4.  
    alpinea310montecarlo1975jeanluctherier
    alpinea310montecarlo1975jeanluctherier écrit:

    Merci, ces commentaires me touchent profondément et nous encouragent à continuer.

  5.  
    Gérard
    Gérard écrit:

    Encore un super rallye. Même en terrain connue j’ai découvert de nouveaux chemins
    Heureusement que ce qui était annoncé pour hier a attendu aujourd’hui pour tomber, ça aurait été rock n’roll
    Merci à toute l’équipe

  6.  
    Pénichot
    Pénichot écrit:

    équipage 20
    super rallye très belles routes on a fait trop d’erreurs 47e mais c’est moi pire que l’année dernière donc a l’année prochaine
    Daniel Eric

  7.  
    THIBAULT Patrick
    THIBAULT Patrick écrit:

    Bonjour,
    Un grand bravo pour l’organisation et l’accueil que nous avons eu. Convivialité et ambiance sympathique. Une bien belle épreuve avec cependant quelques remarques constructives : nous sommes souvent passés par les mêmes endroits et l’épreuve  » tout terrain » n’était pas forcément adaptée aux voitures sportives très basses.
    Un grand merci à tous.

  8.  
    REMY
    REMY écrit:

    Voiture 04

    Merci à vous tous pour cette ambiance extra et merci à mon copilote pour m’avoir supporté :)

    A l’année prochaine..

  9.  
    Stéphanie
    Stéphanie écrit:

    C’était notre quatrième participation au Rallye Val d’Iton et nous avons toujours le même plaisir tous les ans!! Tout était parfaitement organisé, les étapes avec de belles découvertes, les bénévoles sont accueillants, souriants et encourageants, la restauration sans défaut, bref tout était au TOP. Avec Delphine nous avons encore passé d’excellents moments dans notre 4L survoltée!!! On nous a quand même demandé si elle avait des ailes ou si on avait pas sous le capot un moteur de R5 Turbo, tellement elle tourne bien (peut-être parce que la pilote était exceptionnelle LOL!!!). En tout cas, ma co-pilote est exceptionnelle car très peu d’erreurs à notre actif (une petite erreur de débutantes sur la première épreuve!!!, mais c’est le jeu!!). Merci pour ces bons moments, pour cette ambiance si particulière au Rallye du Val d’Iton car familiale, pleine d’amour et d’amitié. A l’année prochaine surement!! Stéphanie et Delphine (les filles de la 4L)

Répondre

 
 

Lesjoyeuxbourdons |
LED Lights Hub unblog |
Ayouchef1 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Landroverweb
| Geolocalisationmaroc
| obd obd2 obd